Passer au contenu

14 mars 2013

Alimentation paléolithique: une réflexion incomplète….

Feux de camp

…à mon avis!

Le principe de l’alimentation paléolithique est de se dire que nos choix alimentaires doivent être dictés par notre génétique. En effet nous avons été des chasseurs cueilleurs pendant la plupart de notre évolution et consommé des aliments présents à l’ état spontané – viande,légumes nous ne nous sommes pas encore adaptés aux nouveaux aliments issus de l’agriculture introduits récemment(10000 ans, c’est peu par rapport à 2.5 millions d’années d’évolutions…) dans notre régime alimentaire, comme les céréales.

Mais si on calque notre façon de s’alimenter sur nos ancêtres paléolithiques,  il faut prendre en compte en plus du choix des aliments, la répartition des repas dans la journée. Nos ancêtres n’avaient pas de supermarchés pour leur fournir de la nourriture toute la journée. On peut imaginer que leur fonctionnement était calqué sur un mode plus animal. Ils se levaient le matin, partaient à la chasse – et donc réalisaient une activité physique parfois intense à jeun- et une fois la chasse terminée rentraient au campement pour partager la nourriture avec les autres membres de la tribu ils se nourrissaient donc plutôt en fin de journée et soirée, la nuit et le matin étant passés en état de jeûne.

A mon avis il faudrait que les principes de l’alimentation paléolithique poussent la logique jusqu’à prescrire la consommation de nourriture sur période plus courte dans la journée et conseiller le jeune intermittent.

C’est dans cette logique que je me situe. Les résultats des athlètes que je suis semblent confirmer cette logique.

Lire plus dans Alimentation, Réflexions

Commentaires clos.